fbpx

Le plan de test, notre guide pratique vers la réussite

Digitaliser son entreprise, ça peut passer par la création d’un site internet, d’une application ou d’une marketplace : en gros, la mise en oeuvre d’un produit digital ! Dans tout les cas, il est nécessaire de développer une gestion efficace ainsi qu’un excellent planning projet pour réussir à coup sûr sa transition digitale. Et oui, suivre les délais de livraison et l’avancée de son projet requiert du temps, des efforts mais surtout de l’organisation. Mais quelle est la place de ce fameux plan de test dans cette boucle ? 

C’est plutôt simple. Et pour cela, laissez-nous vous mettre dans le contexte : le moment tant attendu est arrivé, vous avez terminé votre produit web.  Tant d’effort de développement, de concentration et de travail d’orfèvre, vous en êtes évidemment fier. Vous n’avez qu’une hâte, l’exposer aux yeux de vos futurs clients et visiteurs. Malheureusement, c’est quand vient la phase du plan de test fonctionnel que les choses deviennent sérieuses et que tout ces efforts peuvent être soit payants, soit complètement anéantis. Cette étape va être déterminante dans la réussite et dans la réception de votre projet web. Grâce à cet article, nous vous donnerons toutes les indications pour que vous puissiez vous lancer la tête reposée dans votre stratégie de test. Finis l’erreur, place au bonheur ! 

Que vous soyez expert dans le domaine du développement ou des curieux de la high-tech, appréhender le plan de test logiciel est toujours un sujet hasardeux. Il faut le penser en long, en large et en travers. Le seul conseil que nous avons à vous donner pour y arriver ? : Scrollez et lisez !

Plan de test : définition et fonctionnement

Pour savoir ce qu’est plan de test logiciel, ou cahier de recette, commençons d’abord par le commencement, à savoir : Comment définir un test de logiciel? Il s’agit en effet de l’étape d’évaluation et de vérification du produit web une fois sa conception terminée. Cela permet de savoir s’il fonctionne bien comme prévu et s’il n’existe pas de bugs lors de son utilisation. 

Logiquement, la définition d’un plan de test logiciel devrait donc couler de source désormais. C’est effectivement la stratégie mise en place ainsi que la planification organisée des différentes étapes du test. Tout cela permettra au logiciel de faire une entrée flamboyante et remarquée sur le web afin d’être acclamé par ses futurs utilisateurs ! Comprendre tout l’intérêt du plan de test et savoir comment le mener à bien sera pri-mor-dial dans le succès futur de votre bébé digital.

Un plan de test fonctionne sur la base d’un ensemble d’actions et de conditions qui vont nous permettre de vérifier ou non un résultat espéré. Celui-ci va détailler plusieurs choses. Parmi les principales, les flux de travail à mettre en place et les ressources à utiliser pour réaliser le test. Nous retrouverons aussi les fonctionnalités attendues du logiciel et les différentes façons dont il sera testé. Ainsi, vous pourrez déterminer les limites et les problèmes de votre interface afin de les corriger pile poil avant son lancement ! On pourra distinguer deux types de plan de test : 

  •  Le plan de maître : celui-ci sert essentiellement à décrire et à mettre sur papier la stratégie de test pour votre projet de logiciel
  • Le plan de test de phase : Au sein de ce dernier, chaque activité à mettre en place dans les différents niveaux du test sera détaillé. Il existe en effets 4 différents niveaux de test dans votre document, on peut donc aussi parler de plan de tests au pluriel ! On peut retrouver Les tests de composants, les tests d’intégration, les tests système et les tests d’acceptation. Il faut commencer par les tests de composants car ceux-ci sont les moins coûteux et les plus faciles à réaliser.  Vous pouvez ensuite remonter dans la pyramide des tests pour suivre un ordre logique

Comment rédiger un plan de test ?

Un plan de test logiciel, ou cahier de test, est l’une des étapes d’une campagne de test. Il permet de répondre à diverses questions en ce qui concerne la réalisation et l’aspect fonctionnel du logiciel avant son lancement. Pour chaque niveau de test, il est nécessaire que vous pensiez aux éléments suivants : comment exécuter le test ? Avec quelles données ? Pour quel résultat(s) ? 

En général, le lancement ou la délivrance d’un logiciel pour sa propre activité ou celle d’un client est soumise à tout un ensemble de règles à respecter. Pour ne pas vous perdre, voyons ensemble comment s’y prendre pas à pas pour rédiger un excellent plan de test fonctionnel pour votre logiciel :

Se poser les bonnes questions : un pré-requis pour réussir notre exemple de plan de test

Que ce soit pour s’assurer du fonctionnement du produit, de sa performance ou du respect de ses aspects techniques, un plan de test n’est pas qu’une simple formalité.  Il servira de ligne directrice à vos équipes en charge du ou des test(s) pour fournir un service de correction des erreurs aussi organisé qu’optimisé. Le document doit regrouper l’ensemble des points à aborder, des étapes du test, des ressources à mobiliser ainsi que les réponses à différentes questions : 

Le QUOI : Que peut-on tester sur le logiciel ?

Pour le lancement d’un produit web comme une application ou un site internet, on peut tester plusieurs choses.  Il peut s’agir d’une fonctionnalité du produit, une variable définie ou une tâche de base que le visiteur va effectuer. Par exemple, je souhaite savoir si ma fonction de code code de réduction fonctionne ou non lors d’un l’achat fictif. Il convient également de notifier ce qui ne SERA PAS testé, en justifiant vos choix. Voici quelques exemples de choses à tester et à indiquer dans le plan de tests : 

  • la justesse de sa programmation (tests de composants)
 
  • la conformité des composantes du logiciel avec les résultats attendus (tests d’intégration)
 
  • la fonctionnalité globale du logiciel (tests systèmes)
 
  • l’adéquation du logiciel et des fonctionnalités avec les attentes du client ou des utilisateurs (tests d’acceptation)
 
  • la robustesse de l’interface si on la soumet à un nombre élevé et simultané de visiteurs par exemple 
 
  • la performance du logiciel (vitesse, volume de commande lancé à la seconde, progression du code …)
 
  • la compatibilité du logiciel avec d’autres plateformes ou différents types de supports
 
  • L’ergonomie de l’interface pour l’expérience utilisateur
 
  • Le caractère attrayant de l’interface graphique
 
  • La sécurité du logiciel

Le POURQUOI : dans quel but tester différents aspects du logiciel ?

Tester le logiciel, ses fonctionnalités et ses caractéristiques possède divers objectifs. En effet, en plus de s’assurer qu’il fonctionne à merveille, l’interface doit plaire aux utilisateurs finaux mais également au client dans le cas où l’on vous a missionné pour la réaliser ! D’abord, un product owner a souvent des exigences diverses ainsi qu’un vision bien précise du produit final. Suivre ses indications et les satisfaire doit constituer l’un de vos objectifs principaux lors de la rédaction de votre plan de test fonctionnel.

De même, pensez à vos utilisateurs finaux ! Par exemple, reprenons le cas d’un site internet où l’on souhaite instaurer un système de réduction. Imaginez le parcours de votre client si vous ne prenez pas le temps de tester la fonctionnalité. Le visiteur est muni de son coupon de réduction, prêt à l’utiliser et à deux doigts de se jeter sur votre produit, quand soudain … Le code ne fonctionne pas à cause d’une erreur sur le logiciel. Frustré, il se dirige vers un site concurrent et utilise son bon chez une autre boutique. 

Ce scénario, même s’il n’est pas digne des  plus grands films d’horreur américain, fait légèrement froid dans le dos en plus de vous faire perdre des opportunités d’achat. Si votre interface ne semble pas optimale, il faudra instaurer un plan de test « site web » pour localiser les éventuelles erreurs. Tester un programme, c’est donc s’assurer que l’expérience de l’utilisateur y soit la plus optimale que possible !

Le QUI et le QUAND : La répartition du rôle et des tâches dans le planning

Un plan de test est un projet en temps que tel qu’on va gérer de la même manière. Premièrement, attitrer un rôle et des missions à chacun va jouer dans le bon déroulement de la démarche. Cependant, un plan de test n’est pas uniquement un document qu’on accroche dans la salle de réunion pour faire joli : chacun des membres sans exceptions doit être au courant des différents points abordés, des avancées réalisées et des évolutions à envisager afin que le plan de test se déroule sans accroc. Celui-ci doit être partagé, suivi, validé et accepté par l’ensemble des parties prenantes au projet. 

Considérez ce document comme un plan de communication ou de collaboration dans lequel chacun a son mot à dire. Le rôle du test manager, entre autre, est de lister et d’attribuer les rôles et responsabilité de chacun au sein de l’équipe de test. De même, il sera chargé d’établir un planning en fonction des objectifs, de suivre les avancées du projet par rapport à ces mêmes objectifs. Il s’assurera aussi que le plan de test se déroule comme prévu. La timeline du plan peut être guidée de manière globale ou séquencée. Dans les deux cas, identifier les étapes au fur et à mesure vous permettra de vous frayer un chemin dans cette jungle normée qu’est le plan de test. 

Le plan de test, exemple de trame à suivre

Rédiger un plan de test / recette n’est pas une affaire simple. Cela prend du temps, des efforts mais surtout de l’organisation. Puisque plusieurs têtes valent mieux qu’une, pensez ce plan collectivement mais respectez également les standards de la norme IEEE 829 en prenant en compte l’exemple de plan de test fonctionnel suivant :

  • Identifiez le document grâce à un numéro unique qui vous permettra de le retrouver facilement. Instaurez aussi un historique de toutes les modifications apportées au plan de test. Mettez-y  la date, l’identité de la personne ayant apporté un changement ainsi que la nature de la modification.
  • Les références à la rédaction du plan tel une bibliographie
  • Une introduction qui va résumer les grandes lignes du plan
  •  Les différents éléments et fonctionnalités à tester du logiciel mais également les choses que vous n’allez pas tester en justifiant vos choix. Le plus important est également de savoir quels résultat l’on souhaite atteindre. Ces objectifs doivent être ancrés dans votre esprit.
  •  La stratégie que vous aller aborder pour anticiper et de résoudre rapidement couacs. Il faut se poser les bonnes questions : Comment va-t-on gérer d’éventuels problèmes ? Quels types de tests utiliser ? Comment va-t-on s’y prendre pour suivre et contrôler ? …
  • Que considérez-vous comme un succès ? ou comme un échec ? Quelles seront vos données de référence ?
  •  Les ressources matérielles et les outils que vous allez utiliser
  • La répartition des tâches, les différents besoins en formation si nécessaire, le planning de test
  • Tentez d’anticiper les risques et contraintes auxquels vous pourriez éventuellement faire face
  • Une liste des livrables à réaliser tout le long de la phase de tests et des personnes qui valideront ou non ces mêmes documents préliminaires
  • Un glossaire qui définira tout les mots techniques, les abréviations et les acronymes pour une meilleure compréhension du plan de test

plan de tests : Nos conseils d'experts, les méthodes à adopter et les outils à utiliser

Vous pouvez suivre l’exemple de plan de test fonctionnel ou de recette précédent car il s’agit  d’une étape obligatoire dans la conception de votre produit. Il l’est pour une bonne raison : c’est un outil puissant qui vous assure l’atteinte de vos objectifs s’il est bien réalisé … Mais attention de ne pas tomber dans le piège ! Le plan de test pourrait facilement se retourner contre vous et s’avérer être complètement inutile dans certains cas. Suivez les prochains conseils pour éviter de vous retrouver coincé dans une telle situation !

Nos conseils pour un plan de tests qui fait tiilt

  • Voyez le déroulement du plan de test comme une série d’engrenage : si un seul ne marche pas ou émet une résistance, c’est toute la machine qui casse ! Veillez à ce que TOUT les acteurs connaissent et approuvent l’ensemble des points du plan. Tout le monde doit être d’accord avec sa mise en oeuvre.
 
  • Suivez le plan de test A LA LETTRE ! Ce n’est évidemment pas un élément lambda qui fait tâche sur la table de réunion et qu’on lit en diagonale pour faute de temps. C’est comme prendre la route des vacances sans GPS, on a besoin de lui constamment !
 
  • Améliorez et faites évoluer le plan de test si nécessaire. Les attentes, les moyens ou encore le contexte de la conception du logiciel changent constamment. Faites-en de même avec votre plan sans pour autant le transformer radicalement.

Utilisez des méthodes adaptées

Nous vous l’avions rappelé au début de cet article. Le plan de tests doit être mené de la même façon que l’on mène n’importe quel autre type de projet. Cela signifie qu’on peut y appliquer les mêmes méthodes. Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre article sur la gestion de projet web. Vous y retrouverez une tonne d’informations utiles à la gestion de votre plan de test en équipe ! De même, adapter sa façon de voir le management ne pourra que vous garantir le succès !

Pour un projet de la sorte, privilégiez les méthodes de plan de test agile comme :

  •  La méthode SCRUM : elle peut être utilisée afin de réaliser des tests qui vont vérifier que les exigences liées au logiciel sont satisfaites. En effet, on peut avoir recours à cette méthode pour vérifier et approuver des éléments tels que la sécurité, les performances, etc. Au sein de cette méthode, les équipes se réunissent une fois par mois et se donnent des objectifs pour le sprint de test suivant. Ils y font également le bilan sur le précédent.
plan de test méthode SCRUM
Cycle en V plan de test

Quels outils utiliser ?

Notre sélection de logiciels d'automatisation des tests

Des conseils ? Fait. Les méthodes ? Fait. Il ne manque plus que les outils d’automatisation de vos phases de tests pour terminer cet article en beauté. Effectivement, il est devenu apparent que rédiger, organiser et réaliser un plan de test est extrêmement demandeur en temps et en effort. Nous vous expliquons constamment l’importance d’automatiser ses tâches : grâce à certains outils, ces pertes liées aux tests sont considérablement réduites. De plus, cela ne change en rien leur précision et celle des résultats. Ceux-ci vous permettront donc de prioriser la réflexion autour du plan de test ainsi que sa rédaction ! Découvrez la sélection d’outils d’automatisation de test de tiilt.io : 

  • Selenium : il s’agit d’un logiciel en open source crée pour automatiser vos tests sur différentes plateformes. Il se décline en deux versions pour les testeurs codeurs et non-codeurs et prend en compte différents langages de programmation. 
 
  • Ranorex : Ce logiciel permet de réaliser des tests fonctionnels ou des tests de régression. Il sera particulièrement vous plaire par sa prise en main facile et optimisée.
 
  • Cucumber : ce logiciel propose des tests globaux de votre programme et se spécialise dans les tests d’acceptation. Il rend également les tests fonctionnels plus compréhensibles pour tous.
 
  • Test complete : Test complete enregistre et rejoue vos tests et permet de faire évoluer facilement vos tests en réduisant les efforts de modification
 
  • Eggplant : L’interface est idéale pour se mettre à la place du visiteur et trouve son terrain de jeu dans l’automatisation des tests d’interface graphique.
 
  • TestLodge : Il s’agit d’un outil de gestion des cas de test basé sur le cloud utilisé pour la gestion de projet et la gestion des tests. Il simplifie le processus de test. Il fournit un moyen facile d’organiser, de collaborer et de suivre la progression des tests. 
Des outils pour organiser le plan de Test : l'exemple d'Excel et de monday.com
plan de test excel

Et oui, vous avez premièrement la possibilité d’organiser l’ensemble des éléments de votre plan de tests via Excel. Vous pouvez créer de manière organisée des scénarios et des simulations de test en regroupant toutes vos données dans un simple tableur. Un plan de test sur Excel vous permet de visualiser en quelques clics les avancées de vos tests et de comparer les résultats obtenus avec les résultats attendus. Il est également possible de mettre en évidence tout les détails d’exécution de vos tests facilement et de vous repérer dans le processus. 

Un plan de test Excel est une excellente manière de mener vos simulations et de les décrire en détail. Cependant, utiliser un tel support n’est pas très utile pour le travail collaboratif et la communication au sein de l’équipe de testeurs. Heureusement, d’autres options existent pour simplifier la réalisation du plan de test et peuvent venir en complément de cet exemple de plan de test Excel.

Monday.com, un exemple de plan de test fonctionnel pour une meilleure gestion en équipe
monday.com plan de test

Notre logiciel partenaire monday.com est littéralement présent partout et tout le temps pour vous aider à conduire tout type de projet : plans de test inclus ! Toutes les étapes de la démarche peuvent être déployées sur son interface. Créez-y des tableaux personnalisables pour lister l’ensemble des tâches à effectuer et assignez-les à chaque membre de votre équipe. Avec l’aide la plateforme, vous pouvez planifier les itérations dans les processus de tests, suivre les erreurs et leur résolution ou organiser collectivement et efficacement les sprints backlogs. En ce qui concerne les tests, vous pouvez visualiser sous différents angles vos workflows pour garder un oeil constamment sur votre plan et sa réalisation : 

– D’abord, une vue Gantt pour représenter visuellement la progression du projet, qui fait quoi, dans quels délais, quels sont les liens entre les différents élements …

Vue kanbantt plan de test

– Ensuite, une vue Kanban pour prendre en charge les tâches et les calendriers des projets grâce à des colonnes et des cartes.

vue kanban

– Finalement, vous pouvez également passer d’une vue en tableau à une vue calendrier en seulement quelques clics pour mieux respecter vos délais !

vue calendrier

De même, l’ajout de fichier, la possibilité de communiquer en simultané ou de déplacer tout vos items rapidement vous donne une liberté d’action énorme dans l’exécution de votre plan de tests. monday est en effet un logiciel facile d’utilisation, ergonomique et adapté à la fois à tout les types d’entreprise et de secteur d’activité.

Evidemment, l’organisation des plans de test n’est qu’une infime partie des pouvoirs de monday.com. Cet outil possède un CV bien fourni qui saura vous convaincre. Un logiciel de gestion de projet, un CRM efficace, un outil de collaboration hors-norme, des intégrations aussi variées les unes que les autres pour tout type d’usage, … Cette solution a su convaincre un grand nombre de nos collaborateurs et elle continue de le faire jour après jour.

Enfin, monday simplifie la gestion de vos activités et automatise vos tâches pour une productivité exacerbée ! Alors, tentez l’expérience dès maintenant et offrez-vous les clés du succès !

Profitez d'un essai gratuit de 14 jours !

Sans engagement et sans moyen de paiement requis

Leave a Comment